Coaching de prise de poste, Non classé

Coaching de prise de poste

Pourquoi un coaching de prise de poste ?

Businessman drawing New Job conceptParce que la prise en main par un dirigeant, un manager ou un leader de nouvelles fonctions est par essence une situation à très fort enjeu

Parce que les premiers mois de prise de poste sont une période d’opportunité formidable pour imprimer son style et ses attentes…

Parce que la prise de poste est un temps qui permet le diagnostic et la mise en place de nouvelles règles et de nouveaux modes de fonctionnement déterminants dans la réussite de l’équipe …

Parce que la confiance que l’on construit dans les premiers mois d’activité va pouvoir influencer tout le reste de la mission…

Le coaching accompagne sur l’ensemble de ces dimensions :

  1. La prise de poste : une période de fort enjeu
  • enjeu pour l’entreprise qui a investi en recrutement ou en mobilité interne, voir en formation et mise sur son candidat pour relever les responsabilités et les défis de la fonction
  • enjeu pour l’équipe qui accueille un nouveau manager et va devoir s’adapter à un nouveau style de management, de communication, de décision et certainement de nouvelles attentes, de nouveaux projets, voir une nouvelle organisation
  • enjeu pour l’intéressé(e) bien sûr pour qui la nouveauté du poste est souvent multi-dimensionnelle : nouvelles responsabilités, nouvelles compétences requises, nouveau cadre de travail, nouvelle équipe, etc…
  1. La prise de poste : terrain d’ouverture et d’opportunité

“On n’a pas tous les jours l’opportunité de faire une première impression”.

A travers le coaching, le manager va être invité à mettre de la conscience et de l’intention dans ses comportements et ses décisions durant les premiers jours, les premières semaines, les premiers mois de sa prise de poste.

Sans nécessairement contraindre sa posture naturelle, il sera entraîné à prendre du recul sur lui-même, à être attentif aux besoins, aux actions et réactions de son environnement, et à poser des actes en toute conscience.

La prise de poste est l’opportunité de re-décider :

  • quelle est ma vision des enjeux du poste, des besoins de l’équipe, des attentes de mon manager
  • quel style de management je souhaite adopter pour quel objectif et quel bénéfice ?
  • quel style de relations avec mon environnement ? manager, équipe, pairs
  • quels rituels de management je choisis de mettre en place collectivement et individuellement ?
  • etc…
  1. La prise de poste : le temps du diagnostic

Le diagnostic peut-être explicitement attendu et commandité par sa direction dans le but de proposer des préconisations, des stratégies ou des organisations différentes. Il est de toute façon indispensable pour permettre au manager d’adopter les bonnes stratégies, de prendre les bonnes décisions.

Les premières semaines et premiers mois ont – à ce titre – une vertu unique, celle du regard neuf ! Durant cette période, le nouveau manager occupe une position privilégiée, celle d’être à la fois dans le système et hors du système : il peut durant cette période percevoir des choses, qui lui deviendront bientôt totalement imperceptibles.

Le coaching va l’aider à diagnostiquer les forces et les dysfonctionnements du système, les jeux d’acteurs, les attentes explicites et les attentes implicites, etc… 

  1. Asseoir sa confiance dès sa prise de poste

La prise en main d’un nouveau poste est souvent une période de grande motivation mais aussi souvent de stress. On fait face quotidiennement à l’inconnu, on doit faire ses preuves tout en apprenant et en s’adaptant tout le temps.

Le coaching va permettre au manager de prendre du recul sur ses appréhensions, ses questionnements, ses difficultés, ses doutes pour renforcer sa confiance et son assertivité à chaque nouvelle étape de sa prise de poste

C’est aussi le moment privilégié pour ne pas savoir !

Ne pas venir avec des réponses toutes faites ou des certitudes sur tous les sujets… Le temps du questionnement et de l’écoute…

et ainsi avoir une parole sélective, posée, incarnée qui respecte l’histoire passée et le présent de l’équipe tout en assumant et en expliquant clairement les changements, les principes de fonctionnement et les directions nouvelles que le manager veut entreprendre.

C’est au travers d’un management respectueux, authentique et incarné que le leader, manager, ou dirigeant assoira sa légitimité.