Comprendre et agir sur sa motivation au travail, Non classé

Comprendre et agir sur sa motivation au travail

ennnui-au-travailSommes-nous égaux devant les caprices de la motivation ? Certaines personnes semblent inébranlables, d’un engagement et d’une énergie sans faille, rien ne semble les faire hésiter ou douter dans leur motivation à agir !

D’autres, au contraire, auront le sentiment que chaque matin, chaque lundi, chaque rentrée est une lutte contre soi pour puiser l’énergie d’entreprendre ou simplement supporter son quotidien, ses tâches ou ses responsabilités.

Alors, question d’emploi ou de personne ? Les deux très certainement et plus encore : emploi, personnalité, contexte, période, habitudes…

Le coaching individuel peut être une aide précieuse pour trouver les racines de sa motivation propre et ainsi mieux répondre à ses besoins et ses aspirations.

Je vous propose d’explorer ensemble cette question de la motivation et visiter quelques pistes, réflexes pour l’entretenir ou la retrouver dans les moments de difficulté.

Les mystères de la motivation…

La motivation est l’ensemble des facteurs déterminant l’action et le comportement d’un individu pour atteindre un objectif ou réaliser une activité. C’est la combinaison de l’ensemble des raisons conscientes ou non, collectives et individuelles, qui incite l’individu à agir.

Les mécanismes de la motivation sont nombreux et complexes, extrinsèques ou intrinsèques, ils dépassent souvent le cadre exclusif du travail et peuvent trouver leur source dans des racines très personnelles. Reconnaissons déjà que tous les individus sont sujets aux caprices de la motivation, même les plus hauts dirigeants, même les plus énergiques, les bourreaux de travail, les imperturbables, connaissent des moment de doutes, de perte d’envie, d’énergie ou de sens.

Déculpabilisez ! Il est normal de vivre des hauts et des bas, les fluctuations de la motivation ne sont pas à confondre avec courage ou sérieux, à l’inverse, les processus de culpabilisation ou de dévalorisation sont contre-productifs car ils auront tendance – en affectant l’estime de soi – à bloquer notre capacité à puiser dans nos ressources.

Quand la perte de motivation est le symptôme d’un questionnement profond

A la manière du symptôme de la maladie, la perte de motivation ou la difficulté à agir vous alerte et vous renseigne sur vous même : votre état interne, votre degré d’alignement avec votre travail, les besoins qui peuvent être insatisfaits, vos peurs; prenez le temps d’écouter ses fluctuations sans jugement, tentez de les comprendre pour mieux répondre à vos besoins.

Lorsqu’elle est persistante et douloureuse, il peut être utile d’entreprendre un travail en profondeur avec l’aide d’un coach :

  • sur le sens : quelle est la place de mon travail dans ma vie, quel est son degré d’alignement avec les autres sphères de ma vie. Faire la part des choses entre l’essentiel et l’important. Quelles valeurs, quelles aspirations existentielles ont besoin d’être satisfaites par ou par-delà le travail ?
  • sur les facteurs de motivations au travail et préférences comportementales: mieux comprendre ses racines personnelles de motivation et les situations de travail propices à notre épanouissement
  • pour clarifier son ressenti, ses objectifs professionnels à court, moyen et long terme dans le contexte global de sa vie et ainsi se redonner des marges de manœuvre, fixer son cap, définir son plan d’action et engager les premiers pas

Agir sur sa motivation au quotidien

La motivation peut être aussi assimilée à un courant d’énergie qui est parfois bloqué ou peine à se réveiller, comme un lundi matin, un jour de rentrée, un moment de lassitude. Pas de questionnement existentiel dans ce « coup de mou », dans ce cas, certains réflexes, comportements ou rituels peuvent aider à faire circuler l’énergie.

« Notre caractère est fait d’habitudes : qui sème une pensée récolte une action, qui sème une action récolte une habitude, qui sème un caractère récolte un destin »  Stephen Covey – « 7 habits of highly effective people »

La démotivation est soluble dans l’action

Tout comme le stress, la démotivation est soluble dans l’action. Il suffit parfois d’engager le premier pas, la première action pour que le flot d’énergie se réveille et que la motivation revienne. Dans ce cas, ne vous posez pas trop de questions, prenez consciencieusement votre « to do list » et agissez, un pas puis un autre et les autres suivront.

La « to do list »

Véritable bouée de sauvetage, l’exercice de la liste d’actions du lundi matin est un exercice toujours très efficace pour se remobiliser, elle permet de retrouver son focus et ouvrir la perspective sur la semaine ou le mois à venir.

Prendre de la hauteur…

(re-)travailler le plan stratégique de sa fonction, définir ses objectifs annuels, clarifier sa vision…. toutes les actions qui consistent à prendre de la hauteur sur sa mission vont aider à alimenter sa motivation  car elles agissent sur deux mécanismes fondamentaux:

  • le sens (encore!): en prenant de la hauteur, on redonne du sens à son action quotidienne en le reliant à des objectifs plus « grands », plus ambitieux et plus motivants
  • l’appropriation : en prenant de la hauteur, on retrouve des marges de manœuvre, l’espace d’autonomie dans lequel on peut exercer sa responsabilité et sa créativité. C’est une manière de se réapproprier son job, son action au quotidien, dans des contextes de travail souvent contraints et exigeants dans lesquels on peut rapidement avoir le sentiment de subir, ou d’exécuter sans liberté d’action.

En prenant de la hauteur, vous identifierez peut-être aussi des sources très précises de démotivation sur lesquelles vous pouvez directement avoir une influence ou une action.

S’appuyer sur l’énergie collective…

Lorsque son énergie personnelle est basse, utiliser l’énergie collective est toujours très efficace. Sachez trouver auprès des autres des ressources, en échangeant, en coopérant, en planifiant vos sessions de travail collectif dans les moments où vous vous savez plus vulnérable.

En tant que manager, sachez mettre en place les rituels collectifs* qui vont permettre de nourrir les membres de votre équipe de l’énergie du groupe, et vous nourrir dans le même temps : rituels hebdomadaires, mensuels et annuels.

*à suivre : un prochain article dédié à la thématique des rituels managériaux

En conclusion,

il est bien sûr illusoire de viser une motivation indéfectible chaque jour et chaque instant de sa vie professionnelle, il faut accepter que notre énergie au travail ne soit jamais constante, faite de pics et de creux, de moments de grande énergie, et de moments de flottements ; ces flottements ont leur utilité pour générer des pauses ou des prises de conscience et permettre de se réinventer.

Il existe par ailleurs des techniques, des réflexes, des rituels à adopter qui permettent de relancer sa motivation dans les moments de baisse.

Néanmoins, quand la démotivation est forte, persistante et douloureuse, elle est bien souvent le symptôme d’un manque d’alignement entre sa vie professionnelle et ses aspirations profondes, entre l’important et l’essentiel. Dans ce cas, le coaching peut vous accompagner dans la compréhension de vos aspirations et de la place du professionnel dans votre vie et vous soutenir dans l’identification des options qui s’offrent à vous pour mieux répondre à vos besoins.